vendredi 14 décembre 2012

C'est les vacances !

Bonjour tout le monde =)


Comme le laisse paraître le nom de l'article, je suis enfin en vacances ! en effet, le semestre premier est terminé, j'ai terminé mes partiels, mes essais à rendre et tout le bazard derrière... Il est temps pour ... LE BILAN !

Photo du sapin de Noel près de la mairie de Reykjavik. 


1 - Les cours


Premier paragraphe dédié au cours en général que j'ai suivi à Háskolí Íslands. Très axés sur Resources Managment & Natural Sciences je dirais. J'ai appris de nombreuses choses en rapport avec la gestion des ressources, des études financières, des études de risques, une initiation à l'étude d'impact environmental (processus obligatoire par la loi depuis quelque chose comme 1985, attention ! )... Ces cours ont surtout été une grande ouverture au monde des essais et de la réflexion sur le monde naturel lié au développement durable. Comment exactement définir le mot "Développement durable", pourquoi il existe... 

Bien que mes cours étaient assez spéciaux, j'ai essayé (et réussi) à toujours orienté mes projets et sujets d'études sur mon projet final à savoir énergie renouvelables, éoliennes et remplacement du nucléaire dans le monde - et surtout en France, mais on s'en fiche -. Du coup, j'ai réalisé plusieurs études/essais/réfléxions sur les énergies renouvelables (géothermale, éolienne  solaire), sur la possibilité d'arrêter le nucléaire en France d'ici 2030 et cela en comparant la situation énergétique de l’Allemagne depuis Fukushima et le pourquoi du comment ils y arrivent et pas nous. 

J'ai aussi pris deux mystérieuses classes à savoir Groundwater hydrology et Self studies in Icelandic, ce que je ne recommande absolument pas. Groundwater Hydrology s'est avérée être la matière la plus inintéressante que je n'ai jamais eu de toute ma vie d'étudiant. On avait des visites de lieux tous les Jeudis. Comme l’horaire de ce cours se chevauchait avec un autre, c'était dur de tout concilier  De plus, c'était dur et il fallait un minimum de connaissance en hydrologie avant ce que je n'avais pas... Du coup j'ai un peu abandonné ce cours.
Idem pour le self studies. Les autres cours me prenaient déjà beaucoup de temps, j'ai rarement eu le temps de me consacrer à ce site internet plus que miteux pour apprendre l'Islandais. Du coup, j'ai jamais vraiment eu le temps de lire les romans en Islandais qui m'étaient demandés de lire et j'ai un peu raté l'examen je pense. J’essaierai de recommencer cette matière au semestre prochain. Mais c'est vraiment très déconseillé. 

Passons maintenant à l'anglais. Au début, pendant les cours CIEL j'étais pas très doué en anglais =/ Des difficultés à m'exprimer par moi-même, difficultés à comprendre les anglais natifs et encore moins l'accent américain. Ma première experience de moi, seul avec des gens et devoir parler anglais fut assez terrible =) Et après, ça s'est plutôt amélioré grâce à mon ami Islandais qui revenait d'une année d'échange au Canada et qui avait donc un bon accent anglais et qui m'a donc fait progresser de façon considérable pendant tout ce semestre en m'apprenant des tas de mots et corrigeant mes fautes. Du coup mon niveau d'anglais est sûrement plutôt bon, maintenant. Mais il me reste encore un semestre pour m'améliorer ! 
Les cours en anglais, c'est potable. En Islande, ils ont tous cet accent Islandais. On accroche ou on accroche pas. Quand il n'est pas très fort c'est mignon, quand il est trop fort j'ai juste du mal à savoir si mon interlocuteur me parle en anglais ou en Islandais tellement c'est difficile. 

Pour vous donner un exemple d'un bon accent Islandais : 


Cet accent que Björk possède est toutefois faux. Elle le garde pour les apparitions publiques pour conserver son "Identité Islandaise". Elle parle en réalité normalement anglais sans accent. 


Globalement, ce semestre pour moi était assez dur étant donné que je n'ai suivi que des programmes de type Master (étant seulement en équivalant "License") * pour des étudiants ayant déjà des bases dans le domaine environmental - ce que je n'avais pas du tout - du coup, j'ai dû combler mon retard comme je le pouvais, apprendre à rédiger des essais en anglais avec tous les codes universitaires qu'on ne nous a jamais appris (APA style ♥ ). Mais ma moyenne générale pour ces trois cours tourne autour de 14, donc ça passe. Mais j'ai beaucoup travaillé, mine-de-rien.

* PS : Comme sûrement dit autrefois dans un article précédent, je n'ai pas pu prendre des cours Graduate arrivé ici car j'étais considéré comme un undergraduate. Le département "Ingénieur" est très strict avec ça et ne tolère aucune exception depuis une nouvelle règle. Du coup, j'ai dû me réfugier dans les cours du département sciences naturelles.


2 - Le cout de la vie

Quelque chose qui a été sous-estimé avant de partir. En arrivant, on se rend pas vraiment compte du prix des choses, la monnaie étant différente. On voit des prix comme 220 Kr, 450Kr, 1500Kr, ça représente pas grand chose au début. Ça reste toujours un peu dur. Surtout quand on a un compte en Euros et qu'on achète en couronnes. Globalement, les choses sont plus chères ici. Je n'ai pas vraiment d'exemple à donner car on va encore me demander de convertir en euros ce qui n'a aucun sens, la valeur de la couronne varie tout le temps :) A vous de faire le reste des choses avec ça :
Paquet de tabac : 1000Kr 
Paquet de pâtes (1Kg) : 220Kr
Brownies en solde : 390 Kr
Vin d'Argentine : 1499Kr
Couette : 4999Kr
Housse de couette en solde : 999Kr
1,5Kg de frites au four : 799 Kr
Shampoing : 500Kr
Coca-Cola : 350Kr (Je déteste Pepsi et vous dirai pas le prix d'une bouteille de Pepsi.)
Les habits sont aussi très chers ici. Du moins, plus chers que chez nous. Environ 2000Kr pour un T-shirt, 5000Kr pour un sweat shirt, 18 000 Kr pour des chaussures... 

Prix d'un super plat de Sushi pour célébrer la fin des partiels : 2000Kr

Bref, tout coûte un peu plus cher (en espérant que vous saurez utiliser la division )

3 - Les nuits à Reykjavik


Rien à rajouter au mythe des nuits endiablées de Reykjavik, elles existent belles et bien. Entre les soirées festivales des Airwaves ou les concerts de grand groupes dans des bars toutes les semaines, il y a toujours de quoi faire. A partir de minuit, les Islandais (généralement eux, oui.) Commencent à devenir très ivres, deviennent souvent violents et se battent dans la grande Laugavegur, font du bruit ou font des choses dont il vaut mieux ne pas parler dans un blog. Ayant déjà fait une vraie soirée de type "bar" (ah ah), j'ai vécu le Reykjavik à 5h du matin, et c'était assez mouvementé. La folie !
N'étant cependant pas quelqu'un qui aime sortir tous les soirs et se mettre à mal sans cesse, je n'ai pas trop trop expérimenté ça. Cette partie est surtout là pour dire que si vous êtes un amateur de soirées, vous allez y trouver votre compte :)
La vie un peu "microcosme" étudiant de Reykjavik fait également qu'à chaque fois que vous sortez, vous rencontrerez à tous les coups beaucoup de gens que vous connaissez déjà. Bon, après si vous ne connaissez que 5 personnes vous n'irez pas bien loin. Pour connaître comme moi 50 personnes dès votre arrivée à Reykjavik, je vous recommande de lire TRES attentivement la partie "COURS CIEL" =)

Mes soirées à moi, c'est plus des petites soirées entre amis, des dîners, des après midi cafés ou glander dans un bar pendant une après midi. Ici, c'est possible de faire ça sans se ruiner car la GRANDE chose ici, c'est le café illimité une fois qu'on a la tasse. Grandiose n'est-ce pas ?

4 - Trouver un logement 


Dans mes mails de l'école, j'ai vu ce message parlant du système de points totalement débile utilisé à Linkoping : "En effet, ce site vous permet d'acquérir des points afin de "faire la queue" dans le but d'obtenir un appartement. La personne ayant le plus de points est prioritaire pour le logement disponible...
Système bizarre mais courant dans les pays nordiques..." 

Ne vous inquiétez pas, vous n'avez pas à être inscrit depuis votre naissance sur un quelconque site à point pour trouver un logement à Reykjavik ou en Islande. Les plus chanceux pourront avoir des contacts en passant par des anciens de Reykjavik (en l’occurrence  les Esstiniens pourront me demander =)  ), sinon les groupes Facebook marchent très bien pour trouver quelque chose rapidement. Mon conseil reste toujours le même : commencez à chercher tôt, bien avant que l'université ne vous donne cette liste d'appartement. Vous comprendrez pourquoi, une fois arrivé à ce moment. 

Ma Cozy Chambre. J'ai acheté un sofa et un tapis pour une bouchée de pain ! La lampe aussi d'ailleurs. Et la couette. CF Tous les articles concernant les choses vitnages et d'occasion !


5 - La nuit à Reykjavik

Je fais mes paragraphes comme les idées me viennent à l'esprit, un peu désordonné. Ce paragraphe ne parlera pas des nuits, mais de la nuit. Comme vous le savez sûrement,, Reykjavik est la capitale la plus au Nord du monde. Plus on monte au nord (ou au sud d'ailleurs) et plus l'amplitude de la variation de durée de jour est importante ! Je vous avais parlé en été qu'il faisait jour tout le temps avec un global et faux couché de soleil vers minuit... Et bien maintenant, c'est le contraire ! On s'approche du solstice d'hiver du 21 décembre et il fait nuit environ tout le temps avec un faux lever de soleil très bas. Il se lève à 11h et se couche vers 15h !
Avec mes habitudes de dormeur, c'est assez étrange. En France, j'avais l'habitude de me lever grâce à la lumière du soleil. A 10h j'étais donc levé naturellement. Ici je suis juste pas réveillé par la lumière et me réveillé à 13h et je me demande bien l'heure qu'il est, la lumière de dehors ressemblant plus à un coucher/lever de soleil qu'autre chose...

J'ai acheté de la vitamine D, de peur d'en manquer. Je suis sûr que j'en manquais, vu à quel point j'étais fatigué malgré le fait que je dormais pendant des heures et des heures... BREF =D

6 - Les bourses

Mon petit jugement de valeur, c'est qu'il vaut mieux éviter à tout prix d'être scolarisé à l'UDL et en Lorraine si on veut avoir une bonne bourse, voire une bourse qui arrive à temps. Tout autour de moi, les Français recevaient leur bourse Erasmus et me parlaient de leur bourse Regionale envion 4 fois plus elevée que celle de la région Lorraine (sans être bouriser du CROUS.). Même la bourse Erasmus diffère selon les universités.
Il faut vraiment qu'ils fassent quelque chose pour régler ça...




Je n'ai plus d'inspiration pour parler d'autre chose pour l'instant. Faites- moi en part :) 



jeudi 29 novembre 2012

"Si vous voulez voir Björk, elle est à la bibliothèque"

video

Vidéo assez énigmatique où l'on me voit en train de me regarder dans ma webcam, me tripotant les cheveux. Mais en réalité, Björk passe derrière moi. Oui, cette madame floue que vous apercevrez était bien Björk.

Nous étions naïvement en train de travailler sur un quelconque projet à la BU quand soudain, nous vîmes Björk au téléphone. Elle s'est ensuite assise près des toilettes et on a continué à travailler.

En réalité, ce genre d’évènement arrive assez fréquemment. On entend souvent des gens disant avoir vu Björk par ici, par là... Une certaine a déjà dansé avec Björk, ivre dans un bar (pas Björk, la personne qui dansait avec elle.). Je vais bien sûr taire le nom de cette personne.


mardi 27 novembre 2012

Video du mois de Novembre

Voici une petite vidéo du mois de Novembre :) 



0:00 - 0:16  Visite d'une zone de Groundwater extraction avec le cours Groundwater Hydrology
0:17 - 0:20 Ma rue, sous la neige
0:20 - 0:32 La même visite
0:32-0:35 Toujours ma rue
0:36-0:40 Myriam juste avant notre premier partiel
0:40 -0:48 Adeline dans un bar cozy
0:48-1:23 L'épave de l'avion (CF article précédent)
1:23-1:41 divers
1:41-1:49 une nuit d'aurores boréales dans ma rue. On voit pas les aurores hélas...
1:49-2:05 l'avion abandonné
2:05-fin   petit dîner chez Xabi avec ses deux flatemates (très british comme mot :D )  Anaïs, Andri et Edo.

samedi 24 novembre 2012

La bourse Erasmus

Hey, juste un petit post pour dire que j'ai reçu ma bourse Erasmus ! Quelque chose comme hier ou avant hier :) C'est plutôt tard non ? Aucune nouvelle des autres bourses pour l'instant. Pour les curieux, c'est 1275 euros pour le premier versement de 70% de la bourse. Les 30% restant arriveront à la fin. Mais ce montant change en fonction de votre université je crois ?

Que de joie.


dimanche 18 novembre 2012

Petit résumé de ces dernières semaines

La vie a pris un terme non monotone mais régulier. Tous les jours sont différents, mais peut-être pas assez intéressant pour quelqu'un qui ne les vit pas pour en lire le résumé ?

Gullfoss, again. Il commence à geler maintenant :)
Nul part. Mais un joli nul part.
Reykjavik fut frappé par une tempête un jour après Sandy. Les vents étaient vraiment très très violent. Ce jour là, j'avais prévu de faire des courses. Me voilà bien préparé !

Beaucoup de petites soirées, dîner entre amis...
Le meilleur concert de toute ma vie je crois. Je ne peux que vous conseiller d'y aller, si vous en avez un jour l'opportunité. 

Un jour, on a trouvé un chat dans ma maison.
Le lac Tjörn est gelé maintenant.
Projet photo avec une amie Hongroise, Kata. Nom du projet, Homesickness. Venez voir ici : http://www.facebook.com/GabrielRigbyPhotographie
Il neige maintenant. Ma rue est couverte de neige :)
Andri, la neige.
Mon bar/café préféré. J'y ai déjà passé taaaant de temps :)
Reykjavik Univerisity. J'y suis allé pour travailler un peu.
Irene tente de se présenter en Islandais.
J'ai acheté un nouveau canapé pas cher :)
Ce jour là, les aurores boréales étaient vraiment très impressionnantes. Le Ciel était totalement vert, elles bougeaient, changeaient de couleur..  
Une skyrtiflette !
Scéance de travail à Haskoli Islande. Parfois, on reste jusqu'à minuit pour terminer de travailler... 
Visite organisée par le cours Groundwater Hydrology. Centre météorologique de Reykjavik. 
Reykjavik University
Reykjavik University, bis.

Les soirées en Islande sont plutôt folle. Soirée à thème Halloween ce soir ! 



Faits Divers à propos de l'Islande

Je pense souvent aux "nombreux" articles que je pourrais écrire ici, mais généralement les idées ne viennent pas facilement. Trouver un article original, blablabla...  Le premier article d'aujourd'hui sera à propos de divers faits-divers que j'ai trouvé sur le profil d'un ami Facebook (Xabi :)  )  qui a collecté tous ces faits divers sur un groupe Facebook qui demandait ce que Vivre en Islande représentait pour ses membres. Ils seront en anglais, par contre. 

Reykjavik

- A warm day means wearing just your fleece jacket or a sweater.

C'est un peu quelque chose qu'on comprend une fois arrivé. quand on peut ne porter qu'un simple pull et avoir chaud, on est content, même en été. En fait, il fait chaud à 10°C ici. 5°C il fait plutôt frais. 

- You open the window when a room is hot instead of reducing the radiator.

En France, ça paraît juste insensé. Ici baisser ou éteindre les radiateurs paraît encore plus insensé. Le premier reflexe est juste d'ouvrir la fenêtre. Pourquoi ? Déjà ici, j'ai l'impression que les radiateurs sont tous reliés au Mordor et la Montagne du Destin tellement ils sont chaud sans arrêt. Températures tropicales dans ma chambre ! 
En France, cela paraîtrait étrange car l'énergie coûte cher. Ici elle n'est pas gratuite, mais presque. La seule preuve que gaz+chauffage+eau étaient inclus dans mon loyer. Du coup, tout le monde dépense toutes ces ressources un peu n'importe comment jusqu'à même en abuser. Une Islandaise qui travaillait dans mon groupe pour le projet des poissons (voir plus bas) m'avait dit qu'en Islande, l'eau coulait à flot. Se créait en Islande et retournait en Islande ou dans la mer juste après, et que du coup les Islandais n'ont pas à se préoccuper de la potentielle surconsommation d'eau. L'énergie ici provient principalement de la géothermie. Ressources très présente ici, l'Islande étant une île volcanique. Sinon une grosse source d'énergie est l'énergie hydraulique, mais déjà beaucoup plus controversée. 




- Sulphur-smelling hot water seems all right.





Première réaction quand j'ai voulu boire de l'eau dans mon appartement. L'eau était un peu trouble, voire toute blanche en fait et sentait très fort le souffre. Pas de doute, on est bien à Reykjavik ! Ici l'eau est vraiment étrange. Visqueuse, sent le souffre. Au début ça fait un peu bizarre je l'avoue. Puis on s'y fait, on n'y prête plus attention (et je bois plus l'eau de mon robinet accessoirement.) ...





- You feel the weather is so nice even it is 0°C because there is no wind.




Les températures ne sont globalement pas froides en Islande. Grâce à ma merveilleuse application Météo de Windows 8, voilà les jolis screens de la météo à Reykjavik.









Les schémas montrent tout, il fait pas souvent froid. Et contrairement aux idées reçues, il ne neige pas trop à Reykjavik (CF article suivant). La principale source de froid provient de ce terrible vent. Souvent très puissant, il est aussi très glacial et vous congèle en moins de temps qu'une chambre froide.





- When you pay insane prices for chicken breast and cheese.





Le poulet est la nourriture la plus chère ici, environ. Le poisson est plutôt pas mal cher également et le fromage est vraiment très onéreux et pas bon. Tout ressemble à des gros blocs de gouda avec un vague goût de babibel. Miam ! 




Tartiflette







Quand Maxime, un ami de France est venu il a également apporté avec lui un roblochon <3 Ce qui m'a permit de retrouver ce petit plaisir de la vie qu'est la tartiflette et faire découvrir cette fabuleuse chose à Andri mon ami Islandais :-D





- When you leave your baby sleeping outside in a pram.





J'ai déjà vu ça devant un musée. Chelou à mort, il faisait très froid dehors et je vois plein de poussette garée à l'entrée du musée/café. Je me dis "y a rien dedans c'est sûr !" Et là je vois une maman qui sort du café et va s'occuper d'un des bébés (très sûrement le sien x)  ) dehors.  "Ils sont fous ces Islandais !" 





- When everyone in the family has a different last name.






Ici, l'enfant prend le nom de son père. Si le père s'appelle

Þórðar, alors le s'appellera Þórðarson,et la fille Þórðardóttir. De quoi rendre fou les services touristiques quand les Islandais s'en vont en vacances, puisque personne dans la famille ne porte le même "nom de famille".








- You stop using handkerchiefs.




J'en ai déjà parlé de ça avant, c'est en effet très impoli de ce moucher en public...




- You talk while breathing in air. Frist time I did it back home my family asked if I had asthma.




Dans les cours CIEL, on nous a appris que pour être un vrai Islandais, il fallait savoir dire Já (prononcer Yaho) tout en respirant pour être plus convaincant. A priori, tous les Islandais ne le font pas.




- When its almost always impossible to use an umbrella when its raining.




A vrai dire, j'ai jamais essayé. Mais j'ai déjà entendu dire que c'était vraiment impossible, la pluie "tombant" parfois à l'horizontale...




- There is no such thing as having overly large wheels on your vehicle.





La plupart des voitures ici sont des 4x4. On pourrait se dire qu'ils en ont besoin pour aller gambader dans la nature, mais je pense pas que les Islandais consacrent beaucoup de temps à traverser des rivières avec leur(s) jeeps. C'est un peu une preuve de posséder de l'argent, impressionner. Avoir la plus grosse voiture possible.





- Reykjavik is a big city.

- You have an involuntary impulse to say “How do you like Iceland?” when meeting a foreigner for the first time.

- You use a credit card for all purchases, especially for less that Kr100.

Les Islandais sont très fans de la carte bleue. Ce qui fait que absolument tout est payable par carte bleue, même en dessous de 100 couronnes (1€= parfois 155 Couronnes). Ce qui est 1000 fois mieux que la France où ces maudits commerçants n'autorisent la carte bleue qu'à partir de 10€... Le gros lol me direz-vous.


- You have been caught speeding by the police at least 5 times in the last year. And when you get caught speeding you get a “25% discount” if you pay on the spot with a credit card.
- You think any plant taller than 15cm is a “tree” and 5 together are known as a “forest”.
- There is no such thing as a time when you can’t say “Haa?”

Indescriptible. On se prend vite au jeu à dire "Haa ?". C'est leur "heein ?" Sauf qu'il est beaucoup plus distingué que notre beaufissime "heein?" :) 

- You are proud of topping the world league tables on life expectancy, quality of living, and lowest age at losing your virginity."

CF Statistiques d'Islande

mardi 23 octobre 2012

The Plane Wreck

Samedi soir, nous avons décidé avec quelques amis d'aller faire du camping aux côtés de l'avion écrasé sur une des plages du sud, près de Vik.



Je ne sais pas grand chose à propos de cet avion écrasé à vrai dire. Juste qu'il s'agissait d'un Douglas DC3, ce qui permet de trouver quelques images sur la toile, montrant à quoi ressemblait l’intérieur et l’extérieur de cet avion.



La compagnie Iceland Express vous souhaite un agréable voyage.

On a donc loué à 4x4 à 7 ce qui a fait au final 2000Kr par personne (divisez par 155, j'ai la flemme.) puis on est parti faire sur les routes du Sud. A environ 60Km on s'est arrêté et on a marché une heure et traversé le désert de sable noir jusqu'à arriver à l'épave. Il commençait à faire sombre. Très sombre. Et très froid aussi. J'avais emporté ma grosse couverture avec moi, c'était assez romanesque, comme traversée du désert.







 On a allumé les barbecues, tenté de se réchauffer. Les autres ont apparemment réussi, mais j'étais plus ou moins congelé par la température glaciale et ce terrible vent venant de l'Océan non-loin de nous. Je crois que je suis encore un peu malade et fiévreux depuis Samedi. Mais c'était tout de même intéressant  Cet avion est assez difficile à trouver. Prenez les coordonnées de cet endroit avant de vous aventurer sur les plages de sable noir de Vik =).  Le soir était tout de même incroyable. Tous réunis dans l'épave à discuter, entourés par le ciel rempli d'étoiles, par la Milky Way et des Aurores boréales.. de quoi faire rêver hein =)





Pour finir, deux photos extraordinaires qui ne sont pas de moi =) [ Allez donc voir son profil 500px http://500px.com/moms ]


La nuit, dans l'avion.